LES THEMATIQUES

DÉVELOPPEMENT DURABLE

La définition :

Le Développement durable (DD) a été défini de différentes façons mais la définition la plus partagée est celle de l’EU (commission Brundtland 1987 notre avenir à tous /Our Common Future ). « Le DD ( Sustainable development ) est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la possibilité pour les générations à venir de satisfaire les leurs … le développement durable signifie la satisfaction des besoins élémentaires de tous et, pour chacun, la possibilité d’aspirer à une vie meilleure. Un monde qui permet la pauvreté endémique sera toujours sujet aux catastrophes écologiques et autres. » Deux notions clés : celle de limitation (ressources finies à gérer) et celle de besoins ( besoins élémentaires à savoir satisfaire pour les populations pauvres).

Les principaux points à mettre en œuvre :

Pourquoi ?

Comment ?

Notre planète est un système fini, les ressources ne sont infinies et doivent être partagée selon une gouvernance pilotée. Chacun est acteur Un monde qui permet la pauvreté endémique sera toujours sujet aux catastrophes écologiques et autres.
Nécessité de :

  • Sensibiliser et mobiliser l’ensemble des acteurs, de faire évoluer les règles de gouvernance à l’échelle des pays, des entreprises et de la société civile.
  • Arbitrer et choisir dans le même sens suivant le niveau de développement des pays ou populations.

Un regard croisé entre le bien utile et les ressources utilisés pour satisfaire les besoins d’une population croissante.
Amélioration continu pour :

  • Éducation et le suivi des informations.
  • Changement des comportements.
  • Hiérarchisation des enjeux avec l’ensemble des acteurs impactés.
  • Contribution à l’atteinte des 17 Objectifs mondiaux de DD (ODD)
  • Habitation et les énergies renouvelables
  • Pollution Eau, air, déchets, sols à maitriser.
  • Modification des modes de consommation.

L’Avis de ResEnTer ou d'un expert

A suivre: Norme ISO26000 et ses déclinaisons sectorielles et par fonction ( achats … )

Les enjeux de gestion des ressources naturelles (eau, énergie, matières premières, climat) et d’inégalités humaines et sociales restent au moins aussi critiques qu’en 1987. Il reste urgent de faire évoluer les pratiques et la conscience collective, chacun à son niveau, en cohérence avec les principes ( ou impératifs) du développement durable équilibré. Ce sont entre autres les liens (approche holistique et systémique) entre les dimensions environnement, sociale, sociétale et économique, clés d’une évolution équilibrée, qui sont les plus difficiles à analyser, comprendre et piloter pour les mettre au service de tous. La conjugaison des problèmes que nous rencontrons aujourd’hui est un moment inédit de l’histoire de l’humanité.

Inscrivez-vous à notre newsletter